#


L'histoire

À force de courage et de grandeur d’âme, Othello, esclave maure affranchi, est devenu général. Il a épousé Desdemona, belle et pure jeune fille de la noblesse vénitienne. Jaloux de son éloquence, de ses talents guerriers et de son succès auprès des femmes, Iago, son homme de main, a juré sa perte...

Dans une ambiance de bas fonds de ports marchands et de reflets d’eaux troubles, il manipulera tous les personnages de ce drame pour assouvir sa vengeance.


D'après Othello de Willian Shakespeare et Jalousie de Claude Naugaro

Théâtre d’objets et d’acteurs

Tout public à partir de 8 ans

Mise en scène

Iago est l’homme de main du général Othello. Ses états de services sont impeccables. Respecté de tous et fidèle, on ne lui connaît pas de défaut. Pourtant, Iago est le pire des fourbes. C’est un arriviste, avide de pouvoir, bouffi d’ambition. Il hait Othello, l’esclave maure affranchi. Il ne supporte pas que cet homme, malgré sa couleur de peau, ait pu accéder aà un poste aussi important et séduire Desdemona la belle et pure fille du respectable Brabantio. Il est jaloux de son éloquence, de ses talents guerriers et de son sccès aurpès des femmes.

Othello lui a préféré Cassio au grade de lieutenant. C’est l’affront de trop. Iago décide donc d’échafauder un plan démoniaque pour mener Othello à sa perte. Il va faire naitre chez son Général le pire des poisons, un fiel qu’il connaît bien : la jalousie.

Les personnages sont des marionnettes en bois, faites d’assemblages de morceaux de meubles ou de pièces de bateaux. Tous, sauf Iago, grand manipulateur des pièces de ce jeu dont il est le maître. Il est interprété à tour de rôle par deux comédiens qui portent des masques et illustrent les deux faces de Iago : celle qu’il montre et celle qu’il dissimule.

Le décor est modulable. Des praticables en bois brut permettent de matérialiser plusieurs espaces : un ponton, les murs d’une taverne, une terrasse... En arrière plan, un phare et les voiles de trois bateaux s’offrent en support à la création lumière.